Tags

Quelle est la ville chouchou des Sherbrookois? Sherbrooke, bien sûr! Être bien chez soi, ça vaut aussi pour sa ville. Celle qu’on connait comme le fond de notre poche, celle qui nous a vu grandir, ou celle qu’on a choisie pour y vivre, celle où l’on revient par pur plaisir.

SherbrookeQuand on pense à l’affection d’un homme pour son village, on pense à Fred Pellerin et son fameux Saint-Élie-de-Caxton dont il raconte les anecdotes avec amour.  Le concept a gagné la télévision avec La petite séduction animée par Dany Turcotte, qui se rend, en compagnie d’artistes, dans un coin de pays où les habitants sont invités à présenter fièrement leur sympathique bourgade à tout le Québec afin qu’opère la séduction!

Sherbrooke «ville de la semaine» sur Urbania

Cet engouement pour les particularités d’une ville s’exprime sur la plateforme web Urbania, qui a pour mission de rendre l’ordinaire extraordinaire, alors que chaque semaine, une ville du Québec est déclarée «ville de la semaine». Une personne y ayant vécu (ou y vivant toujours) décrit avec humour les bons côtés et les petits travers qui font de SA ville un endroit digne d’intérêt ou du moins d’attachement sentimental. Voyez la semaine de gloire de Sherbrooke!

Bien que loufoques, ces écrits sont relativement utiles pour quiconque emménage dans une ville, afin de s’initier aux « insides » locaux et pour savoir où trouver des tortillas au poulet à 3 h du matin!

Sherbrooke cultive l’économie du savoir

Avec deux universités, Sherbrooke fait tourner les engrenages de milliers de cerveaux chaque année. L’université de Sherbrooke est une véritable petite communauté, dont une journée sur le campus principal pourrait ressembler à cette vidéo où tout semble arrangé, pourtant rien n’est faux. La vie à l’UdeS peut vraiment ressembler à une cascade de joie du matin au soir, lorsqu’elle n’est pas en temps de grève.

Plutôt dédiée aux programmes d’administration, Bishop’s, l’anglophone, attire quant à elle nombre d’étudiants internationaux. Depuis peu, Sherbrooke s’est dotée d’un Centre de foires pour mieux distribuer son savoir. Les stands d’exposition se multiplient à Sherbrooke chaque fois qu’un Salon ou un congrès d’importance arrive en ville.

Sherbrooke, incubateur de talents

sherbrooke la nuit

Le génie sherbrookois a donné lieu à toutes sortes de belles inventions. Des bétons plus flexibles pour nos ponts piétonniers, un avion monoplace plus autonome, un pogo-stick extrême qui a fracassé le record Guiness du saut le plus haut et mille autres patentes fascinantes, mais aussi des commerces spécialisés. Les magasins de produits naturels, biologiques et spécialisés ont leur place dans cette ville « santé », tandis que d’un autre côté, certains usent de leur chimie pour faire mousser l’industrie brassicole dont la popularité ne se dément pas. C’est également à Sherbrooke qu’on peut voir des expérimentations farfelues, comme cette portion de la rue Galt Ouest aux virages étranges censés ralentir les automobilistes.

Sherbrooke vous en met plein la vue

Côté tourisme, Sherbrooke n’a rien à envie à bien des grandes villes. Les activités culturelles s,y multiplient tout l’été. En août, le festival des traditions du monde de Sherbrooke permet de voir des spectacles haut en couleurs de partout dans le monde! En octobre, le rendez-vous d’Howard permet de visiter le Domaine Howard, résidence d’un ancien maire ayant marqué l’histoire de Sherbrooke.Lors de votre prochain passage, profitez-en pour découvrir l’histoire de Sherbrooke à bord d’une automobile ancienne.

Toutes les raisons sont bonnes de faire une escapade à Sherbrooke, mais soyez avisés que vous pourriez tomber vous aussi sous le charme et rester pris dans les filets de la Reine des Cantons-de-l’Est. Psst! Il y a des hôtels pour vous accueillir et des maisons à vendre à Sherbrooke.

About these ads